Bobo’disigner

Ah que la vie est belle, nous voici arrivé au grand paradis, oui euh disneyland, sarkoland, un cirque ou ce que l’on veut , les synonymes de paradis ne manquent pas, le tout vous allez comprendre, c‘est que ce soit « design « , d’ailleurs en phonétique les bobos ou les petites pédales cartées ump moulées dans un jean qui leur rentre dans la raie des fesses, chaussées d’une paire de mocassins qu’elles trépignent exagérément pour attirer l’attention bien méritée à leurs dignes personnes, qu’on croirait entendre des talons aiguilles portés par un gorille, prononcent ce terme : « dizzzzzzzaïgnnnnnnnnn « ben moi, parfois et je dis bien parfois, je m’y plais dans cet univers ! si, si, moi je trouve très amusant que ceux qui se croient les spectateurs de ces parcs de loisirs en tout genre, soient en réalité l’attraction, il suffit juste de prendre un pas en avant,observer et surtout écouter : « dizzzzzzzaïgnnnnnnnnn « . il existe aussi une variante régionale, contrairement à nos bobos parisiens et nos gazelles effarouchées du marais : la picardette des folivores ou l’amiénoise bobo de bon goût prononcent ce terme de manière plus accentuée encore : « dizzzzzzzaïgnnnnnnnngneuh « .
Un vrai laboratoire humain avec l’avantage d’être très attractif pour pas un rond, n‘est ce pas ?. Ah ! vous vous demandez pourquoi j’insiste sur ce mot « dizzzzzzzzignnnnnn (gneuh) allez, je m’aperçois que vous brûlez d’impatience et vais donc vous en dévoiler le secret car c’est tellement drôle qu’il serait dommage qu’une révélation, aussi mordante et risible ô possible, ne soit pas partagée.
Pour commencer, je m’adresse  à celles et  à ceux qui sont hors-jeu, c’est à dire les classifiés « has been » et les non-initiés qui ne savent pas encore prononcer ce mot avec élégance et de manière classieuse (d’après nos académiciens émérites bobos de référence de la culture, des connaissances, du savoir vivre et du bon goût), il est en effet possible d’aider vos cordes vocales en vous entraînant à émettre les sons et les syllabes appropriés de ce mot correctement en vous pinçant le nez. ( vous pouvez aussi vous aider d’ustensiles divers et variés selon les budgets, il y en a pour toutes les bourses, telle qu’une épingle à linge ou autres accessoires design en vous perforant le nez par 3 trous et en y introduisant 3 barrettes de couleurs différentes si vous souhaitez être très tendance et au top design pour célébrer le coup) 

Une fois la première étape franchie dans la prononciation, voici la seconde et la plus importante pour accéder au grand pouvoir du design. en effet ce fabuleux terme a une vertu magique qui peut bouleverser votre vie : le pouvoir du verbe tel qu’il est décrit dans la bible (bien qu’il ne soit pas un verbe dans ce cas particulier d’usage, il s’est avéré produire la même faculté, exception française sans doute de ce terme d‘origine anglophone, bref du franglish). dès lors que l’on sait prononcer avec grâce et clarté ce terme, il s’agit de canalyser toute son énergie karmique de ce que vous avez de plus orgueilleux et vaniteux en votre for intérieur afin de diriger toute l’énergie et le fluide pour que la magie se manifeste : le pouvoir de désigner le beau, le moderne, bref le design. Vous devenez la personne qui sait se distinguer et devenez l’unique centre d’intérêt.

Et oui, ces dandys et ces narcisses toutes catégories feraient n’importe quoi pour conforter leur ego. la formule magique est simple et toujours aussi efficace pour persuader les foules et les masses de naïfs bien plus nombreux qu’on ne le pense. il s’agit de désigner telle idée, telle personne, tel goût ou telle chose en la qualifiant de « moderne » une manière de s’autoproclamer « avant-gardiste » tout en insultant avec élégance quiconque de ringard sans en avoir à prononcer le terme. Il ne reste plus que deux options au ringard soit le rester soit rejoindre la cause de son maître à penser

 

 

 

 

Trouver les mots pour essayer de traduire ce que veut dire Ségolène lorsqu’elle s’exprime

Grand jeu concours, trouver les mots pour essayer de traduire ce que veut dire Ségolène lorsqu’elle s’exprime

3 ans d’abonnements gratuits avec nous,votre quotidien favori et objectif Mariel’âne

Phrase 1 :Ségolène devant Sarkozy lors d’un débat sur le pouvoir d’achat

Snif Snif Il faut vous soigner monsieur Sarkozy vous etes vraiment trop snif, les français n’ont plus assez de pouvoir d’snif, est-ce vraiment travailler snif pour gagner snif ? Vous vous en prenez à eux tout çà parce vous êtes snif. C’est vraiment pas snif de nous faire snif.

Phrase 2 : ses phrases courtes (ouffff)

Vous ne valez pas snifs que les snifs de Solferino.
Je le sais vous et votre snif conspirez et avez monté un snif contre moi. Je le sais que c’est snif qui avez ordonné de cambriolé mon snif.

Phrases 3 : Ségolène négocie les retraites avec Sarkozy

Mais çà va pas la snif, monsieur Snif, vous voulez faire travailler les snifs snifs jusqu’à 70 snifs. On arrive déjà pas à les faire trimer jusqu’à 50 snifs. En plus, si j’arrive à vous snif en 2012, comment je vais faire pour snif les statistiques du snif ?

Les réponses et oui Mariel’âne vous donne un coup de snif car il y en 29% pour qui ce n’est pas facile de réussir notre snif, mais ne vous vexez pas Mariel’âne ne vous prend pas pour des snifs quand même,ce n’est pas l’esprit de la snif, mais juste par soucis de mettre un peu d’égalité des snifs devant la difficulté du snif.

tête, méchant, plus, petit, çà, vous, personnes, mieux, ans, Sarkozy
snif , front, ans, appartement, plus, gentil, truquer, éléphants, chomage,
agées, gouvernement, achat, succeder,snif.

Le vrai discours qu’aurait dû prononcé aux français, Nicolas Sarkozy face à la crise financière

Le vrai discours qu’aurait dû prononcé aux français, Nicolas Sarkozy face à la crise financière

Françaises, Français, mes chers compatriotes.

Voilà, il y a un peu plus d’un an déjà, vous m’avez fait confiance en m’élisant à la digne fonction de Président de la République suite à ma campagne électorale à propos du pouvoir d’achat. D’ailleurs vous vous souvenez tous du slogan « Travailler plus, pour gagner plus ». Bien entendu, lorsque je disais çà, vous avez tous compris que je m’adressais à la France d’en bas, celle qui se lève tôt.

Mais, aujourd’hui, comme le démontre la crise financière internationale, je me dois de dire la vérité et une triste réalité des règles du jeu du marché. Et oui, après m’être adressé à la France d’en bas, c’est-à-dire aux voyous à col bleu, ensuite aux classes moyennes, mon devoir est aussi de m’adresser aux voyous à col blanc, bref la France d’en haut. En économie, comme vous connaissez l’un des principes les plus fondamentaux entre l’offre et la demande, il est évidemment clair qu’en suivant cette logique, il ne peut y avoir plus de pilleurs de richesses que de créateurs de richesses. En l’occurrence pour vous, France d’en haut, cela se traduit « flinguer plus pour gagner plus ». En effet, le type de rémunération qui consiste à taper dans la caisse sans compter ne peut être alloué à tout le monde. Aussi, comme le veut le libéralisme, comme l’a si bien rappelé mon rival Delanoë, ce sera la compétition qui désignera les méritants donc les meilleurs flingueurs. Quelque part, les voleurs ont un véritable travail. Oui leur première fonction consiste à veiller à ce qu’il soit le moins nombreux possible s’ils veulent préserver leur train de vie.

de Guillaume Bonard

Définition d’un moldu

Voici la définition didactique d’un « moldu »
(nom, masculin, singulier): un moldu est un individu appelé communément citoyen qui CROIT avant tout, ne réfléchissant pas et prenant pour vérité tout ce qu il leur a été enseigné par exemple par l’enseignement, les médias, les corporations,les économistes, les scientifique, les entreprises, etc… ne raisonnant pas et se contentant de répéter les opinions qu il a soigneusement collecté ( bien que quelques une soient vraies,  il n en comprend pas forcément les fondements) et ne remettant pas le système en question même quand celui-ci fonctionne mal,juste par conservatisme idéologique)